Poker Omaha en ligne

L'Omaha est une variante du Hold'em devenue très populaire, principalement en raison des possibilités de combinaison de nombreuses mains. Lors d'une partie d'Omaha, chaque joueur commence avec quatre cartes fermées au lieu de deux. Comme pour la plupart des formes de jeu de poker, l'Omaha utilise un jeu standard de 52 cartes.

Vous trouverez ci-dessous une description complète de l'Omaha en ligne.

Blinds

Chaque main d'Omaha commence avec deux blinds. Les blinds sont des mises préliminaires placées par deux joueurs avant que les cartes ne soient distribuées dans le but d'inciter à l'action. S'il n'y avait rien à gagner, le premier joueur à prendre une décision n'aurait aucune raison de faire une mise. La position du donneur est indiquée par un disque blanc, appelé bouton de dealer, ou tout simplement, le bouton. Il s'agit de la position depuis laquelle le croupier distribuerait des cartes s'il était l'un des joueurs. Avant que les cartes soient distribuées, le joueur à la gauche du bouton place un nombre de jetons égal à (habituellement) la moitié de la mise minimum du jeu (ce qu'on appelle la petite blind). Le joueur à la gauche du bouton place un nombre de jetons égal à la mise minimum du jeu (ce qu'on appelle la grosse blind).

Prendre place

Lorsque vous vous installez à une table, vous devez attendre que la grosse blind arrive jusqu'à votre position. Cela se fait tout naturellement, dans la mesure où le bouton se déplace d'une position vers la gauche (dans le sens des aiguilles d'une montre) après chaque main. Autrement, pour recevoir des cartes au début de la main suivante mais sans être dans la position de la petite blind ou du bouton, vous pouvez miser (faire une mise de la même taille que la grosse blind.)

Chaque joueur doit miser la petite blind et la grosse blind dans le pot une fois par tour. Si vous avez manqué les blinds dans un tour, vous devez soit attendre que la grosse blind revienne à votre position, ou vous devez placer une mise équivalente à la grosse blind. Ceci se fait une fois.

Premier tour

Une fois les blinds misées, le croupier distribue quatre cartes à chaque joueur, une par une face cachée, en commençant par la petite blind. On appelle ces quatre cartes de départ les cartes fermées. Vos cartes fermées apparaissent visibles à l'écran, mais ne vous inquiétez pas : vous êtes le seul à pouvoir voir vos cartes fermées. Seul le dos de chacune des cartes fermées des autres joueurs apparaît à l'écran. Tous les autres joueurs ont une vue similaire, avec seulement leurs propres cartes fermées visibles.

Chaque joueur joue avec quatre cartes fermées au lieu de deux. Ensuite, le croupier place cinq cartes face visible au centre de la table. Ces cartes communes font partie de la main de chaque joueur : chacun a donc accès à neuf cartes. L'Omaha est différent du Hold'em en ce que chaque joueur doit former une main de cinq cartes en n'utilisant que deux cartes fermées (pas plus, pas moins, mais n’importe quelle combinaison de deux cartes) en combinaison avec seulement trois (pas plus, pas moins, mais n'importe quelle combinaison de trois cartes) des cinq cartes communes. Il y a beaucoup plus de combinaisons gagnantes possibles qu'au Hold'em. Le Hold'em compte seulement une combinaison initiale de deux cartes ; l'Omaha en compte six.

Même si vous n'avez jamais expérimenté les jeux d'Omaha, vous n'avez pas de souci à vous faire pour savoir quelles sont les meilleures cartes ; le logiciel choisit automatiquement les cinq meilleures cartes lorsque le moment est venu de comparer les mains.

Par exemple, si vos cartes fermées incluent trois As, et qu'il y a un As sur le tableau, votre meilleure main ne compte pas quatre As. S'il y a également une paire sur le tableau, votre meilleure main serait un full à l'As. Si votre quatrième carte était un Roi, et que sur le tableau se trouvent As Dame Valet 10 9 de trois couleurs différentes, votre meilleure main serait une suite à l'As, soit le meilleur jeu possible pour ce flop. Vous faites cette main en utilisant l'As et le Roi de votre main en combinaison avec Dame Valet 10 sur le tableau. (Il est cependant possible que vous ayez à partager le pot. Tout joueur avec K Q, K J, ou K 10 dans ses cartes fermées aurait également une suite à l'As). Vous pouvez en savoir plus sur les combinaisons et quelle main bat quoi dans le système de classement des mains.

L'Omaha, comme tous les autres types de poker, repose sur la mise. L'Omaha comporte quatre tours de mise. La taille des mises dépend de la structure du jeu, pour l'Omaha, il existe trois possibilités :

  • Partie Limit - lors d'une partie de Limit Omaha, chaque tour d'enchères a une mise fixe. Dans une partie à 5/10 $, la petite blind est de 2,50 $, la grosse blind est de 5 $ et les deux premiers tours d'enchères se font par paliers de 5 $. Les deux derniers tours d'enchères se font par paliers de 10 $. Il y a un maximum de trois relances par tour d'enchères.
  • Partie Pot Limit - lors d'une partie de Pot Limit Omaha, un joueur peut miser tout montant allant de la mise minimale à la taille du pot. Dans une partie en Limit à 5/10 $, la petite blind est de 5 $ et la grosse blind est de 10 $. Le premier joueur peut suivre la grosse blind (dans ce cas, 10 $), ou relancer de n'importe quel montant jusqu'à la limite du pot. Une relance doit être égale ou supérieure à la mise ou à la relance précédente. Dans cet exemple, une relance du montant du pot serait de 25 $ (petite blind 5 $ + grosse blind 10 $ + mise 10 $), signifiant qu'au total, le joueur numéro trois peut miser jusqu'à 35 $. Supposons que le joueur numéro trois fasse une relance du montant du pot, le montant total du pot est maintenant de 50 $.
     Si le joueur suivant veut participer à la main, il doit suivre pour 35 $, ce qui représente la hauteur de la mise du joueur trois. S'il souhaite relancer le maximum, il devra miser 120 $, ce qui est égal au montant du pot (50 $) plus une relance de 70 $ (call de 35 $ + relance de 35 $).
  • No-limit - lors d'une partie No Limit, un joueur peut miser n'importe quel montant compris entre l'enchère minimale et le nombre maximum de jetons qu'il a devant lui. Comme en Pot Limit, un jeu No Limit 5/10 $ signifie que les blinds sont de 5 et de 10 $.

Lors du premier tour d'une partie à blinds, la première mise doit être placée par le joueur directement à gauche de la grande blind. On appelle parfois cette position under the gun (ou UTG). En tant que premier joueur, vous avez trois choix à votre disposition. Vous pouvez :

  • Passer
  • Suivre le minimum (limper)
  • Ouvrir pour une relance

Vous choisissez votre action en cliquant sur une boîte de dialogue. Si vous passez à un moment ou à un autre, vos cartes sont retirées du jeu et n'apparaissent plus à l'écran, vous êtes hors du jeu jusqu'à la main suivante, et vous ne pouvez plus prétendre au pot. Si vous passez, le joueur suivant a les mêmes choix à sa disposition. Si tout le monde passe, y compris la petite blind, le pot revient à la grande blind et la main suivante est distribuée.

Si vous ou un autre joueur ouvrez la mise, chaque joueur suivant a trois choix à sa disposition :

  • Passer
  • Suivre, c'est-à-dire faire une mise équivalente à la précédente
  • Relancer, c'est-à-dire faire une mise supérieure à la précédente

Chaque joueur dispose également à son tour de ces trois choix. S'il y a eu une relance, chaque joueur qui choisit de continuer doit suivre la mise totale jusqu'à présent, ou relancer. Dans chaque tour, il y a un maximum d'une mise plus trois relances. Quand la mise (que l'on appelle également l'action) en arrive aux blinds, ces joueurs ont les mêmes choix à leur disposition. Cependant, ils ont déjà des jetons dans le pot, et ces jetons comptent pour leur mise.

De même, la grosse blind, qui a déjà investi $2 dans le pot, peut participer pour $2 de moins. Lorsqu'il n'y a pas eu de relance jusqu'à la grosse blind, le joueur à la grosse blind a ce qu'on appelle l'option. Il peut choisir de relancer, auquel cas chaque joueur actif dans le tour doit choisir de suivre la relance, sur-relancer ou passer. La grosse blind peut aussi choisir de ne pas relancer, ce qui met un terme aux mises de ce tour.

Le Flop

Une fois que les mises du premier tour sont égalisées, c'est-à-dire une fois que chacun a eu l'occasion soit de se coucher, soit de miser une somme correspondante à la mise totale, le croupier distribue trois cartes face visible au centre de la table. Ces trois premières cartes communes se nomment le flop.

Le second tour de mise a lieu. Au cours de ce tour, les mises commencent avec le premier joueur actif (celui qui a encore des cartes) à la gauche du bouton. Si la petite blind a suivi lors du premier tour, ce joueur serait le premier à agir, même s'il était avant-dernier au premier tour de mise. C'est seulement lors du premier tour (que l'on appelle parfois le tour pré-flop) que la mise commence ailleurs. À chaque tour après le premier, le premier joueur a deux choix :

  • faire parole ou checker, c'est-à-dire ne pas faire de mise
  • miser, c'est-à-dire faire une mise dans la limite appropriée pour ce tour

Si personne ne mise, chaque joueur dispose également à son tour de ces trois choix. Il est possible pour chaque tour, excepté pour le premier, de ne pas avoir de mise. Un tour sans aucune mise est appelée un « tour de parole ».

Si quelqu'un mise, chaque joueur suivant dispose de trois choix :

  • Passer
  • Suivre, c'est-à-dire faire une mise équivalente à la précédente
  • Relancer, c'est-à-dire faire une mise supérieure à la précédente

Un joueur qui checke conserve ses cartes. Si quelqu'un mise, lorsque l'action revient à lui, un joueur qui a checké dispose des trois choix précédents. Checker puis relancer lorsque la mise revient constitue ce que l'on appelle un check-raise. Si vous checkez dans l'intention de relancer, vous courrez bien entendu le risque que personne ne mise.

La Turn

Une fois que la mise du second tour est égalisée, c'est-à-dire, une fois que chacun a eu l'occasion soit de checker, soit de miser une somme correspondante à la mise totale, le croupier distribue une autre carte face visible au centre de la table. La quatrième des cartes communes se nomme la turn.

Le troisième tour de mise a lieu. De nouveau, la mise commence avec le premier joueur actif à gauche du bouton. Ce tour de mise se déroule de la même façon que le second tour. Dans un jeu avec limite, au cours des troisième et quatrième tours, la mise se passe généralement par incréments égaux à deux fois la taille des premiers tours.

La River

Une fois que la mise du troisième tour est égalisée, le croupier distribue une cinquième et dernière carte face visible au centre de la table. Cette dernière des cartes communes se nomme la rivière.

Le quatrième et dernier tour de mise a lieu. De nouveau, la mise commence avec le premier joueur actif à gauche du bouton. Ce tour de mise se déroule de la même façon que les deux précédents.

Le dévoilement

Une fois que la mise du quatrième tour est égalisée, la mise est terminée et on procède à l'abattage. Les joueurs actifs restants montrent leurs cartes : la meilleure main, constituée des cinq meilleures cartes provenant d'une combinaison de deux des six cartes cachées de chaque joueur avec trois cartes communes, l'emporte alors. Le logiciel détermine la main gagnante, et attribue le pot au détenteur de cette main. Si des joueurs sont à égalité pour la meilleure main, le pot est divisé en parts égales entre les joueurs à égalité. Il arrive que le pot ne puisse pas être réparti entre tous les joueurs. S'il reste des jetons dans le pot, les jetons « en plus » seront attribués un par un aux joueurs restants, en commençant par le joueur le plus proche à la gauche du bouton.

Les joueurs ne montrent par leurs cartes simultanément. L'abattage a lieu dans un ordre spécifique.

Le logiciel montre les cartes du premier joueur qui a misé ou du dernier joueur qui a relancé au cours du tour précédent. Si le joueur actif suivant a une meilleure main que celui qui vient de montrer ses cartes (ou qu'il y a égalité), le logiciel montre les cartes de ce joueur. Si le joueur actif suivant n'a pas une meilleure main, le logiciel offre un choix au joueur. Il peut montrer ses cartes, s'il le souhaite, ou il peut tout simplement se débarrasser des cartes (cacher). Le logiciel traite chaque joueur actif restant de la même manière, chacun à son tour, en offrant le choix suivant : retourner la main si elle est meilleure (ou égale) à toute main montrée jusqu'à présent, ou bien montrer ou cacher, et attribue le pot à la meilleure main.

Si la mise n'est pas égalée lors du tour final, c'est-à-dire, si un joueur a misé ou relancé et que personne n'a suivi, il n'y a pas d'abattage, et le logiciel attribue le pot au joueur qui a fait la mise non suivie. C'est également le cas lors d'un tour précédent. Si cela arrive lors d'un tour précédent, aucune carte supplémentaire n'est distribuée, car la main est terminée.

Parfois, un joueur est à court de jetons avant la fin de la mise. Dans ce genre de cas, on crée un ou plusieurs pots parallèles, et le logiciel attribue les pots principaux et parallèles appropriés. Quand un joueur fait tapis, une mise ou une relance peut être faite sans être suivie, mais l'abattage a quand même lieu.

Les joueurs ne montrent généralement pas leurs mains perdantes. Vous avez cependant le droit de voir toutes les cartes actives à l'abattage même si elles ne sont pas montrées. Cliquez sur « Afficher la main précédente » pour ouvrir une nouvelle fenêtre indiquant les résultats de la dernière main et toutes les cartes actives.

Nous proposons la meilleure gamme de jeux de poker du web, notamment les jeux suivants :