Poker Seven Card Stud en ligne

Bien avant que le Hold'em ne devienne « le jeu », le Seven Card Stud (également appelé Stud Hi) était ce à quoi vous jouiez lorsqu'une nuit de poker se présentait. Des compétences, de la mémoire, de la stratégie, et aucun ennui.

Chaque joueur commence avec deux cartes fermées et une carte ouverte. Il y a ensuite trois tours de plus de cartes ouvertes, avec une mise après chaque carte, puis une dernière carte fermée, suivie d'un dernier tour d'enchères. Chaque joueur termine avec sept cartes : quatre ouvertes et trois fermées. Le joueur détenant la meilleure main en utilisant n'importe lesquelles de ses cinq cartes gagne le pot. Comme pour le Hold'em, les As peuvent être une carte haute ou basse.

Voici ci-dessous une description complète du Seven Card Stud en ligne.

Chaque nouvelle main de Seven Card Stud commence avec tous les joueurs déposant un ante au pot. L'ante est une contribution au pot effectuée avant que les cartes ne soient distribuées dans le but de stimuler l'action. Par exemple, dans un jeu de Limit 2/4 $, l'ante est de 40 cents. Chaque joueur doit payer l'ante à chaque main pour recevoir des cartes.

Lorsque vous vous asseyez à une table, vous recevez des cartes immédiatement, après avoir été invité à payer l'ante. Le Stud Hi n'ayant pas de blinds, vous n'avez pas à attendre.

Au Stud Hi, la position du croupier ne tourne pas comme dans les jeux à blind. La position symbolique du croupier est indiquée par un disque appelé le bouton stud. Le bouton stud est toujours au dernier siège, et chaque distribution commence au siège 1. La première carte de chaque tour suivant va toujours au premier joueur actif (celui qui a soit égalé toutes les mises jusqu'à présent, ou soit a fait tapis, c'est-à-dire qui n'a plus de jetons avec lesquels suivre) à gauche du bouton stud. Si vous faites pivoter la table pour changer votre position, le bouton stud tourne également. Cela clarifie où se trouve la position du croupier. Cela est important dans les quelques situations dans lesquelles deux joueurs ou plus ont des tableaux identiques. Après le premier tour, si les mains sont à égalité, la main la plus proche de la gauche du bouton stud commence à miser.

Lorsque les antes sont en place, le croupier distribue deux cartes face cachée à chaque joueur, puis une carte face visible, en commençant par le siège 1. Les deux cartes face cachée sont appelées cartes fermées. Vous pouvez reconnaître vos cartes fermées de vos cartes ouvertes parce que les cartes fermées sont situées plus bas que les cartes ouvertes. Vous pouvez voir les cartes ouvertes de tous les autres joueurs et ils peuvent voir vos cartes ouvertes.

Le Seven Card Stud, comme tous les autres types de poker, repose sur la mise. Le Seven Card Stud est composé de cinq tours de mises. La valeur des mises dépend de la structure du jeu.

Troisième Street

Lors du premier tour (appelé troisième street), le joueur détenant la carte ouverte la plus basse fait la première mise. Il s'agit d'une mise forcée. Cette mise doit être au moins du minimum spécifié, qui est appelée la mise requise d'ouverture (bring-in), mais elle peut être plus élevée. Le bring-in est habituellement le quart de la limite basse. Si deux joueurs ou plus ont une carte ouverte du même rang, le joueur devant effectuer le bring-in est déterminé par la couleur, dans l'ordre inversé du bridge (trèfle, carreau, cœur, pique). C'est l'une des rares fois où la couleur a une incidence au poker. Par exemple, si trois 2 apparaissent au premier tour dans cet ordre, 2s, 2h, 2d, le détenteur du 2d aurait à faire le bring-in.

Si vous avez la carte la plus basse, vous devez faire une mise. Vous n’avez que deux choix. Vous pouvez :

  • Ouvrir pour le bring-in
  • Compléter la mise - c'est-à-dire augmenter la mise à la limite inférieure

Vous choisissez votre action en cliquant sur une boîte de dialogue. Bien qu'il soit possible de compléter la mise, vous constaterez que les joueurs ouvrent habituellement au minimum. Si tous les autres joueurs passent, vous remportez les antes, et la prochaine main est distribuée.

Cela dit, théoriquement, personne ne devrait se coucher pour un bring-in. Si vous ouvrez pour le bring-in, chacun des joueurs suivants disposera de trois choix :

  • Passer
  • Suivre, c'est-à-dire égaler le bring-in
  • Compléter la mise - c'est-à-dire augmenter la mise à la limite inférieure

Si vous ou un autre joueur complétez la mise, chaque joueur suivant a trois choix à sa disposition :

  • Passer
  • Suivre, c'est-à-dire égaler le bring-in
  • Relancer, c'est-à-dire faire une mise supérieure à la précédente

Chaque joueur dispose également à son tour de ces trois choix. S'il y a eu une relance, chaque joueur qui choisit de continuer doit suivre la mise totale jusqu'à présent, ou relancer. Dans chaque tour, il y a un maximum d'une mise et de trois relances. Le bring-in et les mises subséquentes des autres joueurs comptent pour une mise lors du premier tour. Par exemple, dans une partie Limit 2/4 $, vous ouvrez du bring-in de 50 cents, un autre joueur complète la mise à 2 $, puis deux joueurs relancent. Cela fait une mise totale de 6 $. C'est l'équivalent de trois mises et un autre joueur pourrait faire une mise de plus. Cela terminerait les mises pour ce tour, car le maximum serait atteint.

Si vous passez face à une relance, vos cartes sont retirées du jeu.

Quatrième Street

Une fois que le tour de mise est terminé, c'est-à-dire que chaque joueur a eu la possibilité soit de passer soit de suivre la mise totale, le croupier distribue à chaque joueur actif une deuxième carte ouverte (quatrième street). Les joueurs encore présents dans la main participent à un tour de mise.

Dans la quatrième street et toutes les streets suivantes, la mise commence toujours par le joueur montrant le tableau le plus haut. Le logiciel vous indique lorsque c'est à votre tour d'agir. Il présente aussi toutes les options disponibles. Vous n'avez qu'à cliquer pour indiquer votre choix.

Dans tous les tours après la troisième street, le premier joueur à agir a deux choix :

  • Checker, c'est-à-dire ne pas faire de mise
  • Faire une mise à la limite définie pour ce tour

Si personne ne mise, chaque joueur à son tour dispose des mêmes choix. Il est possible pour chaque tour, excepté pour la troisième street, de ne pas avoir de mise. Un tour sans aucune mise est appelée un « tour de parole ».

Si quelqu'un mise, chaque joueur suivant dispose de trois choix :

  • Passer
  • Suivre, c'est-à-dire égaler le bring-in
  • Relancer, c'est-à-dire faire une mise supérieure à la précédente

Un joueur qui checke conserve ses cartes. Si quelqu'un mise, lorsque l'action revient à lui, un joueur qui a checké auparavant dispose des trois choix précédents. Le fait de checker puis de relancer lorsque la mise revient constitue ce que l'on appelle un check-raise. Si vous checkez dans l'intention de relancer, vous courrez bien entendu le risque que personne ne mise.

Cinquième Street

Une fois que les mises de la quatrième street sont égalées, c'est-à-dire que chaque joueur a eu la possibilité soit de checker soit d'égaler la mise totale du tour, le croupier distribue à chaque joueur actif une troisième carte ouverte (cinquième street). Les joueurs encore présents dans la main participent à un tour de mise. Les mises à la cinquième street se font toujours à la limite supérieure.

Sixième Street

Lorsque les mises pour la cinquième street sont égalées, le croupier distribue une quatrième carte ouverte à chaque joueur actif (sixième street). Les joueurs encore présents dans la main participent à un tour de mise. Les mises à la sixième street restent à la limite supérieure.

Seventh Street (ou Septième Avenue)

Une fois les mises pour la sixième street égalisées, le croupier distribue une dernière carte à chaque joueur actif, face cachée (septième street ou la rivière). Les joueurs encore présents dans la main participent à un dernier tour de mises. Ce tour de mise se déroule de la même façon que les trois tours précédents.

L'abattage

Une fois que la mise du septième tour est égalée, le tour de mise est terminé et l'on procède à l'abattage. Les joueurs actifs restants montrent leurs cartes et la meilleure main, qui se compose des cinq meilleures cartes parmi les sept de chaque joueur, l'emporte. Le logiciel détermine la main gagnante, et attribue le pot au détenteur de cette main. Si des joueurs sont à égalité pour la meilleure main, le pot est divisé en parts égales entre les joueurs à égalité. Si les mises ne sont pas égalées à la septième street - c'est-à-dire si un joueur fait une mise ou relance et que personne n'a suivi, il n'y a pas d'abattage et le logiciel décerne le pot au joueur ayant fait cette mise qui n'a pas été suivie. Cela se produit également sur toutes les streets précédentes. Si cela arrive lors des streets précédentes, aucune carte supplémentaire n'est distribuée, car la main est terminée.

Parfois, un joueur est à court de jetons avant la fin de la mise. Dans ce genre de cas, on crée un ou plusieurs pots parallèles, et le logiciel attribue les pots principaux et parallèles appropriés. Quand un joueur fait tapis, une mise ou une relance peut être faite sans être suivie, mais l'abattage a quand même lieu.

Les joueurs ne montrent généralement pas leurs mains perdantes. Vous avez cependant le droit de voir toutes les cartes actives à l'abattage même si elles ne sont pas montrées. Cliquez sur « Afficher la main précédente » pour ouvrir une nouvelle fenêtre indiquant les résultats de la dernière main et toutes les cartes actives.

Nous proposons la plus grande variété de jeux de poker en ligne, comprenant notamment :